Explorations futures : les thématiques à privilégier

Explorations futures : mes thématiques à prioriser
Par défaut

Dans ma dernière infolettre, j’ai demandé aux lecteurs et lectrices de voter pour m’aider à faire un choix des thématiques à privilégier pour mes explorations intellectuelles à venir. Les résultats sont là 🙂

Cela fait un moment que je veux aborder la façon de choisir les “grands sujets”. Dans les échanges que j’ai avec certain-es parmi vous qui me lisez, la notion de choix revient souvent : “je n’ai pas le temps de tout faire”. Prioriser aide, comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire quand on a parlé gestion du temps.

Cependant, la question de comment faire le tri dans les activités qui nous plaisent reste entière. Alors, je me dis que le meilleur moment pour parler de ce sujet est maintenant. Parce que choisir des thématiques à privilégier est un exemple flagrant de comment choisir parmi différents plaisirs.

Allons-y donc pour un petit guide de la démarche. Si ça ne vous intéresse pas, scrollez pour les résultats 😉

Vous souhaitez recevoir mon infolettre mensuelle ?

Choisir, c’est renoncer… mais à quoi exactement ?

Je suis quelqu’un de (trop) curieux, et mon esprit d’exploration a tendance à partir loin dès qu’un sujet m’interpelle. Cette facette de moi me fait certes voyager. Elle vient aussi avec un désavantage : comme j’aime comprendre pleinement le sujet qui m’interpelle, l’effort et le temps que j’y investis sont significatifs.

Dans ces cas, il y a deux options. La première est all in, c.-à-d. peu importe l’effort et le temps, décortiquons. C’est assez grisant, j’avoue. Il se peut, par contre, que l’entourage proche et l’environnement professionnel ne soient pas de cet avis… (Oui, je reste polie.) Ce qui pose des problèmes sur le moyen et long terme : à force d’être tellement happé-e par un sujet, on peine à tenir nos autres engagements. Cette option n’est donc pas une évolutivement stable (notion de la théorie des jeux ❣ ).

La deuxième option, c’est de faire des choix. Je vous entends crier que choisir, c’est renoncer. Oui, c’est ça. La question est de savoir quel renoncement est plus acceptable : se couper durablement de ses ami-es, famille, collègues, etc. ou ne pas explorer certains sujets. Introvertie ou pas, j’accorde une valeur inestimable à l’interaction que je peux avoir d’autres humains que j’apprécie. Alors, je renonce à certains sujets. C’est moins catastrophique que ça en a l’air, promis 😉

La grille de valeurs

Choisir est une nécessité. Et c’est aussi ce qui permet de suivre et accomplir nos grands projets (j’appelle ça “mes rêves”).

Comment faire des choix alors ? Je fais une grille de valeurs :

ValeurDéfinition
Pouvoir/InfluenceAcquérir des ressources et des connexions
ArgentAugmenter sa richesse financière
ConnaissanceAcquérir de nouvelles compétences, mieux comprendre le fonctionnement du monde
Aventure/FunPrendre du plaisir, vivre des expériences nouvelles
Visibilité/GloireConstruire une audience, une réputation publique
TalentExercer ses compétences, créer
Relations humainesCréer des liens précieux avec d’autres personnes

Cette grille me permet d’apprécier la valeur d’un projet : ça m’apporte quoi/je cherche à y trouver quoi en le faisant ? Bien sûr, je ne pose pas ça sur papier à chaque fois que je fais un choix. La priorisation des valeurs se fait dans ma tête.

Cette approche est assez universelle en ce qu’elle permet de choisir entre opportunités de carrières, restos ou encore bouquins. Et, ce que j’ai trouvé rigolo, elle permet aussi de se rendre compte que nos valeurs changent avec le temps. Il y a encore quelques années, Aventure/Fun et Relations humaines étaient ma priorité. Aujourd’hui, le trio de tête est Connaissance, Talent et Relations humaines.

Et le truc le plus cool vient maintenant. En sachant ce qui a le plus de valeur pour soi, on n’a pas de mal – ni de véritable regret – à choisir. Finalement, je ne m’ampute pas d’une partie de moi, comme je le craignais à une époque. Au contraire, le choix que je fais est plus cohérent avec ce qui m’importe.

Quelles explorations futures donc ?

Vous comprenez donc la démarche dans ma tête quand j’ai décidé de vous solliciter pour m’aider à choisir les thématiques à prioriser. Il y a bien des sujets que j’aimerais creuser parce qu’ils m’interpellent. Mais je veux le faire pour contribuer à ce que d’autres gens trouvent ces réflexions utiles et/ou intéressantes.

Ainsi, j’ai créé deux questions : l’une portait sur les thématiques à traiter côté ZDNet.fr où je tiens le blog d’expertise en cybersécurité et protection des données. L’autre question portait sur les sujets à privilégier sur ce blog-ci, qui est mon espace de pérégrinations intellectuelles depuis 2010. La consigne était simple : voici 6 sujets par plateforme ; choisissez-en max 3 par plateforme qui vous intéressent. Pour maximiser les réponses aux questions, j’ai également posé la question sur Twitter quelques jours après l’envoi de l’infolettre.

Après deux semaines de formulaire ouvert aux réponses, j’ai eu pratiquement 120 réponses (119, quoi). Vous êtes des gens formidables, merci 🥰 J’avais fait un premier décompte la semaine dernière :

Voici donc les résultats définitifs :

Les explorations futures pour mon blog sur ZDNet.fr. La tendance est assez claire 🙂
Les explorations futures pour mon blog perso. C’est bien plus hésitant !

Encore une fois, un grand MERCI à vous toutes et tous 🙂 Et, comme qui dirait, y plus qu’à. Alors, à très bientôt pour de nouvelles lectures !


Les critiques de livres
La gestion du temps